5 astuces pour préparer ton poignet à l’arrivée du FreePornDay

Le FreePornDay, il y a d’un côté ceux et celles qui savent ce que c’est, et de l’autre ceux et celles qui mentent. Chaque année, le 8 septembre, des sites pornos que nous ne citerons pas mettent en accès gratuit leurs vidéos habituellement payantes, ce qui veut dire que ton poignet va être sollicité et qu’il vaut mieux le préparer.

1. Faire un footing matinal de 25 kilomètres sur les mains

Je sais ce que tu vas dire : « Courir 25 kilomètres sur les mains ? C’est impossible ! C’est pas assez pour être préparé ». Et tu as totalement raison, mais il faut bien commencer quelque part ! Tu peux aussi faire quelques exercices simples : par exemple alterner les mains sur 1 kilomètre pour faire du « cloche-main » ou travailler l’élasticité des poignets en faisant du lancer-rattraper d’haltère. Attention, pour pas risquer la blessure, mieux vaut commencer avec seulement 50 kilos pour aller graduellement vers 1 tonne.

C’est pas sympa, ses copains lui ont collé les mains sur le sable.

2. Refuser de serrer la main des gens et les prévenir que tu ne fais pas ça par manque de politesse mais pour préserver ton poignet pour le FreePornDay

C’est la moindre des choses de prévenir les gens. Imagine un instant si ton copain ou ta copine te présente ses parents et tu ne leur sers pas la main sans donner d’explication : il y a malaise, il y a questionnement, il y a déception. Alors que si tu leur dis « Je préserve mon poignet parce que j’ai prévu de me branler pendant 24h d’affilée », ils diront « C’est rare de rencontrer quelqu’un qui n’a pas peur de s’engager sur la durée, quand seriez-vous disponible pour épouser notre fils/fille ? ». 

Samedi, lui était disponible samedi.

3. Motiver ton poignet en lui parlant comme le ferait un coach sportif

« Le physique c’est bien mais il ne faut jamais sous-estimer le mental », c’est ce que disent les coachs et puis aussi les gens moches. Si tu veux que ton poignet soit à la hauteur le jour J(ouir) il faut le motiver en lui disant des phrases inspirantes. Par exemple, «Tu es le meilleur poignet au classement ATP», « Poignet, je veux que tu visualises ton succès » ou encore « Si tu donnes un poisson à un homme, il se nourrit un jour. Si tu lui donnes un poignet, il se branlera toujours ».

Avant chaque match, Ronaldo parle à chacun de ses 4500 muscles. Par contre, il refuse toujours de parler avec le FISC Espagnol.

4. Faire une cure de « Thunderstorm Poignet 3000 », les protéines qui ne développent que la musculature du poignet

Désolé de casser un mythe mais, oui, les poignets nervurés, galbés et massifs que tu vois dans Musculation du Poignet Magazine ne viennent pas que de la pousse à la salle. Avec les bons produits, tu peux facilement prendre de la masse au niveau du poignet ou bien attraper un cancer, on sait pas trop. Attention à ne pas confondre avec les Thunderstorm Cheveux 3000, qui favorisent la prise de masse seulement des cheveux et qui peuvent te faire tomber quand tu es debout via un effet de balancier.

Même si les protéines nous rendent puissants, on ne sera jamais aussi puissants que la nature, ça sert à rien d’essayer.

5. Profiter d’être assis dans le bus, le métro, en réunion au travail, ou à un repas de famille pour faire le mouvement de la branlette sur un godemichet.

C’est humain et facile de s’enfermer dans son smartphone dès qu’on est assis. Mais un vrai sportif pense toujours à son objectif, donc profite d’être assis(e) pour sortir un godemichet et t’exercer dessus. En te voyant, certains se diront « Wow, quelle motivation il/elle s’entraîne pour le FreePornDay » tandis que d’autres se plaindront « Prévenons la Police, il est quand même devant une maternelle ». C’est normal, on ne peut pas mettre tout le monde d’accord, le sport a ses amateurs mais aussi ses détracteurs.