5 choses utiles que tu ferais dans la vie si tu avais les bras élastiques de Luffy

Monkey D. Luffy, le pirate du fantastique manga One Piece peut étirer ses bras à volonté. Si toi aussi tu avais des bras élastiques, voici ce que tu pourrais faire avec.

1. Rendre service à un ami qui a les deux bras cassés en le branlant à distance

Corentin s’est brisé les deux bras en rattrapant le “ballon” lors d’un match de “Rugby Machine à laver » et ils sont maintenant aussi utiles à la société que les jambes de Bran Stark. Ceinture noire 12eme Dan de souplesse, Corentin a voulu utiliser ses pieds pour se masturber, mais dans l’excitation, il a oublié que juste avant, il avait marché sans chaussure sur du verre pilé. Du coup, fais-lui du bien à distance, il n’y aura pas de gène parce que “tant qu’on voit pas, ça compte pas” (Article 13, alinéa 4 du code de l’amitié que je viens d’inventer pour appuyer ma démonstration).

Corentin sourit car Corentin a atteint les cimes du plaisir.

2. Lever la main quand le prof’ fait l’appel le matin tout en restant dans ton lit

Tu es allongé dans ton lit, tu étires ton bras de plusieurs kilomètres par la fenêtre jusqu’à arriver dans la salle de classe où ton prof appelle justement ton nom. Il est persuadé que tu es là alors que non. Ha ! En voilà une belle façon de tromper la vigilance du système scolaire. Si tu t’ennuies, tu peux même attendre qu’il écrive au tableau pour lui mettre des petites claques bruyantes sur la nuque ou lui arracher les poils des oreilles (ça se vend bien sur le Darknet, des gens les utilisent pour faire de très jolis plaids).

Prisés des collectionneurs, les hommes dotés de poils d’oreilles sont souvent victimes d’attaques de snipers.

3. Laisser tes bras en extension sur plusieurs kilomètres pour offrir un perchoir aux nombreux oiseaux dans le besoin.

Au même titre que les produits laitiers, les oiseaux sont nos amis pour la vie. Ce qui veut dire qu’il faut les aider, qu’ils aient besoin d’un perchoir, d’un peu d’argent ou qu’on leur tienne les cheveux dans les chiottes quand ils ont trop bu. Tu verras, ça fait vraiment du bien de pouvoir accueillir sur tes bras tous ces oiseaux qui n’ont pas les moyens de vivre dans une maison pour oiseaux ou même un HLM pour oiseaux (bah oui, c’est la crise pour tout le monde).

Cet oiseau est dévasté, il vient de regarder l’adaptation de Death Note sur Netflix.

4. Attendre qu’un avion passe juste au dessus de toi et étirer les bras pour le chatouiller sous les ailes, juste pour voir si les avions sont chatouilleux ou pas

Moi je pense que oui, ils sont chatouilleux et c’est justement pour pas qu’on les chatouille qu’ils volent si haut. Mais j’ai pas vraiment de preuve, juste une intuition assez forte qui m’empêche parfois de trouver le sommeil la nuit. Si un expert de l’aéronautique peut nous confirmer ça dans les commentaires ça serait sympa.

Les avions n’arrêtent pas de se moquer des avions portugais, comme quoi « ils auraient des poils sous les ailes ». Le racisme n’épargne personne, c’est triste.

5. Trouver l’amour

Ce n’est pas parce que tu as des bras qui s’étirent sur plusieurs kilomètres que tu n’as pas le droit à l’amour. Tout le monde a le droit à l’amour. Sauf peut-être Eric Zemmour.

L’amour dans sa forme la plus sincère.